Actualités

Le Président Jean-Michel BOLVIN réélu

Lors de la réunion du Comité Syndical du lundi 5 octobre, Jean-Michel BOLVIN a été réélu Président du SDEG 16, à l’unanimité des suffrages exprimés (69 votants – 63 exprimés – JM Bolvin 63 voix).

Un nouveau Bureau Syndical a également été élu.

Prochaines réunions

Lundi 5 octobre 2020 – 8h30 : réunion du Comité Syndical (lieu : lycée agricole de l’Oisellerie La Couronne).
Lundi 19 octobre 2020 – 14h30 : réunion du Bureau Syndical (lieu : siège du SDEG 16).
Lundi 16 novembre 2020 – 14h30 : réunion du Bureau Syndical (lieu : siège du SDEG 16).
Lundi 30 novembre 2020 – 9 h : réunion du Comité Syndical (lieu : non défini).

Lundi 11 janvier 2021 – 9 h (ou 14h30) : réunion du Bureau Syndical (lieu : siège du SDEG 16).
Lundi 25 janvier 2021 – 9 h : réunion du Comité Syndical (lieu : non défini).

Le SDEG 16, acteur de la transition énergétique

Depuis 1992, le SDEG 16 a, statutairement la compétence dite « Energies renouvelables et maîtrise de la demande d’énergie ».

En tant que troisième investisseur public, le SDEG 16 est un acteur important dans ce domaine, voire moteur pour aider ses adhérents à réduire de manière significative leur facture d’électricité tout en réduisant les émissions de CO².

Calitom, Sergies et le SDEG 16 ont décidé de s’unir, de signer une convention de partenariat relative au développement de grands projets d’énergie renouvelable sur le Département de la Charente et de créer, en décembre 2016, la première SAS en France à cet effet : SOL’R PARC CHARENTE.

Son objectif est de développer, aménager et exploiter les moyens de production d’électricité à partir d’énergie photovoltaïque.

2018-12-SOLRPARC-presentation

Découvrez les réalisations et les prochains projets : Sol’r parc-Les réalisations et les projets

Bornes pour véhicules électriques : 58 bornes en service

A ce jour, 58 bornes pour véhicules électriques sont en service et 14 sont en cours.

 

Un prix identique de charge sur la Région Nouvelle-Aquitaine.

Les 13 Présidents des Syndicats d’énergie de la Région Nouvelle-Aquitaine ont souhaité :

  • établir une stratégie sur l’avenir de la mobilité électrique pour nos syndicats
  • avoir un schéma directeur régional réfléchi, judicieux et responsable
  • organiser un service commun de déploiement et d’exploitation d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques.

Cette mutualisation permet :

  • de faire incontestablement baisser les coûts d’exploitation
  • d’apporter des services identiques aux usagers sur 12 départements
  • de fixer un prix commun de recharge sur la région.